Les interventions CESC sur le sujet « Lutte contre le racket et le harcèlement » ont eu lieu le mardi 7 février et le jeudi 9 février. Toutes les classes de 5ème étaient concernées par cette intervention.

Le capitaine de police du commissariat central d’Orléans s’est déplacé, accompagné d’une volontaire service civique, avec pour objectif de faire prendre consciences aux jeunes de l’importance des mots et des actes qu’ils peuvent avoir envers leurs camarades. La projection proposée aux classes a permis par la suite un échange intéressant entre les intervenants et les élèves autour de ce sujet.

Le discours du capitaine a été entendu par les jeunes qui en ont profité pour échanger et avoir les réponses aux questions qu'ils se posaient.

Alhassane Ba, service civique collège Jeanne d'Arc

A l'occasion d'une intervention de la BPDJ sur le thème du harcèlement auprès de la classe de 6ème B, certains élèves ont tenu à réagir sur cette séance particulière :

Aisha

"C'était intéressant et très utile. Je savais déjà que le harcèlement existait, mais je pense mieux le comprendre maintenant. Pour que cela n'arrive pas, on devrait demander aux harceleurs de se mettre à la place des harcelés, ils se rendraient compte du mal qu'ils font."

Enzo

"Je pense que ça peut nous faire réfléchir. On a pas toujours conscience de nos choix, et de ce qu'il peut se passer autour de nous, en classe ou en cours de récréation par exemple"

Andrea

"C'est bien de nous permettre de se mettre à la place des harcelés. On se rend également compte que les harceleurs ne sont pas forcément des méchants, même si ce qu'il font est illégal et amoral".

Propos recueillis par Arthur Hervé service civique collège Jeanne d’Arc